Comment rédiger un communiqué de presse ? Par Frédérique d'Erialla Communication

Quand on veut faire connaitre son activité, mettre en avant un événement ou un atelier, il existe de nombreuses manières de faire. Parmi elles ? Passer dans le journal.

Mais se pose alors souvent la question du communiqué de presse. Comment s’y prendre, que faut-il écrire, y a-t-il des erreurs à éviter ? Je vous réponds ici.

Ancienne journaliste en presse écrite, j’ai eu l’habitude de rédiger pléthore d’articles. Mais j’ai également reçu de nombreuses sollicitations, via des communiqués de presse, l’interlocuteur pensant souvent que cette seule action suffirait à être diffusé. Mais ce n’est pas aussi simple. Explications.

Mâcher le travail du journaliste

Lire, sélectionner et retravailler les communiqués de presse est une partie infime du travail pour un journaliste. Etre sur le terrain, effectuer les déplacements, réunions de travail, conférences de presse et rédiger ses articles remplit déjà bien ses journées. Les communiqués de presse doivent donc être pertinents et bien construits pour l’inciter à conserver votre contenu.

Evidemment, pour vous, il s’agit de VOTRE communiqué de presse, VOTRE actualité, VOTRE activité que vous aimez, qui vous anime, qui vous habite. Mais pour le (ou la) journaliste qui le reçoit, il s’agit d’un énième CP. Il faut donc faire mouche afin qu’il décide de conserver votre article, pour ensuite, peut-être, le publier.

Comment réussir son communiqué de presse ?

Une des caractéristiques capitales : être concis. Evidemment, il faut faire l’éloge de votre propos, qu’il s’agisse du lancement de votre activité ou d’un événement. Il faut donner envie. Mais sachez aller droit au but. Faites bref et clair. Sinon, vous avez toutes les chances que votre article ira à la poubelle.

Bref, concis et simple

Vous pouvez par exemple partir de votre pitch, concis et efficace, avant de développer. Pour vous aider à faire le tri dans vos idées, vous pouvez faire ce test : imaginez-vous sur un marché distribuer des flyers afin de retenir l’attention des visiteurs. Que diriez-vous pour qu’on vous écoute ? Quels propos vous permettraient d’attirer l’attention ?

Un titre et un chapeau

D’un point de vue technique, commencez par un titre et un court paragraphe (appelé chapeau, écrit en caractères plus gros) résumant votre propos et incitant le lecteur à poursuivre sa lecture.

Concernant le contenu de votre communiqué de presse, utilisez des termes simples (sauf si vous vous adressez à un journal spécialisé dans votre domaine). Pas de jargon que vous seul comprenez. N’oubliez pas que le lecteur du journal doit vous comprendre. Sinon, quel est l’intérêt de passer dans le journal ?

Faites court mais efficace

Faites des phrases courtes. Vous prendriez le risque de rendre un écrit indigeste, trop compliqué ou alambiqué. Je sais, par expérience, que ces derniers conseils sont rarement appliqués. En général, on veut faire bien, écrire bien, avec un langage soutenu. Cette idée n’est que très rarement bonne ! Mon conseil : cherchez à être simple mais efficace.

Joignez au moins une photo

Joignez impérativement une jolie photo. Idéalement même, deux photos : un portrait de vous et un visuel de vous exerçant votre activité. Le (ou la) journaliste fera ensuite son choix.

Vous devez lui fournir toutes les informations et toute la matière nécessaire. Il vaut mieux plus que pas assez car il ne vous appellera pas pour avoir des précisions (sauf si votre sujet est capital ou que sa journée est très calme).

Fournissez toutes les informations

Erreurs à ne pas faire dans un communiqué de presse

Ce n’est pas de la com’ ! Si vous axez votre contenu en faisant beaucoup (trop) de com’, vous prenez le risque de ne pas être diffusé. Les journalistes ne sont pas là pour vendre un produit plutôt qu’un autre ou mettre en avant tel prof de yoga plutôt qu’un autre.

Partez avec l’idée qu’un article dans la presse vous fera de la publicité et vous fera connaitre. En espérant ensuite avoir des retours grâce à la notoriété et la large diffusion du média en question. Ainsi, mettez en avant votre entreprise, parlez de vos atouts, de votre particularité, de vos valeurs. Restez toujours dans le vrai. Il n’est pas question d’embellir ou enjoliver la situation, voire même inventer des diplômes ou formations que vous n’avez pas. Cela serait tout sauf productif et vous risqueriez même de vous en mordre les doigts !

Laissez TOUTES vos coordonnées

N’oubliez pas de laisser vos coordonnées, votre adresse, vos horaires d’ouverture, votre site internet, vos réseaux sociaux… Car le lecteur intéressé devra pouvoir vous joindre !

Enfin, sachez que bien souvent, votre communiqué de presse, s’il est diffusé, a de fortes chances d’être retravaillé : coupé, raccourci, avec des parties supprimées. Pas de panique, c’est normal !

En respectant ces quelques conseils, vous mettrez toutes les chances de votre côté. Après, seul le journaliste décidera. Mais vous aurez fait au mieux. Et rien ne vous empêchera de retenter votre chance plus tard !

Frédérique – Erialla Communication à Auray (56)

Dans un prochain article, je vous indiquerai comment prendre contact avec la presse.

Inscrivez-vous à la newsletter mensuelle pour suivre l’actualité web. C’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *