Teletravail - travailler à la maison - Création Site internet Auray par Frédérique

Travailler à la maison. Un rêve ou un cauchemar, tout dépend de chacun. Vous avez été nombreux à découvrir ce mode de fonctionnement lors de ce fameux confinement.

De mon côté, cela fait partie de ma vie depuis longtemps et je vais vous donner quelques clés pour trouver votre place et rester efficace. Car travailler à la maison peut parfois s’avérer être un vrai défi !

Article mis à jour en décembre 2020

Longtemps journaliste, j’ai dû apprendre à travailler n’importe où. La rédaction ou la salle de presse quand c’était facile. Après, comme tous mes confrères, j’ai appris à taper sur un écran ou prendre des notes sur un coin de table, debout à une buvette, au milieu du bruit, ou même à 2 heures du matin. En un mot : il m’a fallu être adaptable et responsable.

Télétravailler à la maison par Erialla Communication
Pas toujours facile de rester concentré quand on travaille à la maison

Télétravail en quelques chiffres

+ 22% : Gain moyen de productivité en télétravail grâce à une
réduction de l’absentéisme, à une meilleure efficacité et à
des gains de temps

37 minutes : Temps moyen gagné au profit de la vie familiale par jour
de télétravail

144 : Nombre d’arbres à planter par an pour économiser
autant de CO2 que le télétravailleur moyen français en un
an


Ne pas se laisser distraire

Aujourd’hui, j’ai gardé cette indépendance. Premièrement, pour être efficace à la maison, il faut savoir se motiver. Ne pas se laisser distraire. On est certes à la maison, mais on est avant tout au travail. Comportez-vous comme si vous étiez dans un bureau avec des collègues. Cela passe évidemment par des pauses (on n’est pas non plus au bagne !) mais on se contente, par exemple, de pause café, thé ou goûter (et oui, j’aime manger 😉 ) .

Un seul maître-mot : travail

On ne se lance pas dans des appels téléphoniques avec des ami(e)s d’une demi-heure. On se fixe une heure de pause le midi que l’on respecte. On laisse de côté toutes les tâches domestiques. Car on TRAVAILLE. C’est souvent le plus compliqué, surtout quand on commence. Administration, impots, rencontres clients, prospection, lave-vaisselle, cuisine, repassage, tout s’entremêle. Je sais, je suis aussi passée par là ! Mais c’est indispensable de ne pas perdre de vue que vous travaillez avant d’être chez vous. N’oubliez pas que si vous étiez avec vos collègues, la machine à étendre attendrait votre retour.

Ne perdez pas de vue que vous travaillez avant d’être chez vous

Pour rester concentré et toujours dans l’optique efficacité, on s’aménage un coin bureau. C’est indispensable pour cloisonner et conserver cette dynamique de boulot. L’idéal est d’avoir une pièce dédiée mais, faute de place, on peut aussi se faire un petit endroit cosy (sous un escalier, dans un coin de la chambre d’amis, dans un petit renfoncement du salon).

L’objectif n’est pas d’avoir un grand espace mais un endroit dédié où vous entreposez tous vos dossiers, cahiers, calepins, crayons, ordinateur, chargeurs (avec une prise électrique pas trop loin ). Pour avoir tout sous la main dès le matin et ne surtout pas devoir tout débarrasser une fois la journée terminée.

Ensuite, il faut aimer ce petit coin, le décorer à son gout, y mettre son univers et son énergie, aimer s’y poser, aimer y travailler, au calme et disposer d’un fauteuil confortable.

Travailler en mode confort

Vient évidemment la question de la tenue vestimentaire. Là, il y a deux écoles. Celle qui privilégie le confort « baba cool » et l’autre qui vante les mérites du « bien habillée, maquillée et brushinguée » pour se mettre en conditions. C’est à chacun de voir ce qui fonctionne pour vous. Moi je suis plutot du Team « à la cool » avec une tenue confortable sans perte de temps avec le maquillage quand je sais que je ne vais rencontrer personne.

Quand on n’est pas seul à la maison

Télétravailler peut s’apparenter à un réel défi quand on a les enfants à la maison. Quand ils sont assez grands et autonomes, cela simplifie la tâche. Mais quand ils sont encore petits et très demandeurs, c’est très compliqué. Faites alors au mieux, sans vous blâmer. Profitez de toutes les pauses (siestes, journées à l’école, activités extra-scolaires, sorties chez les copains). Quelques jours de crèche, de centres aérés, de grands-parents qui dépannent, voire de colonies de vacances, sont par moment nécessaires pour poursuivre l’avancée de vos projets.

Sortir de l’isolement

Un autre élément à prendre en compte est la solitude du travailleur à la maison. Sans collègues, je peux passer une journée entière sans contact avec l’extérieur. Cela ne m’a jamais pesé mais je comprends que cela puisse être compliqué à vivre. N’hésitez pas à privilégier les coups de téléphone (toujours pro) au lieu des mails. Vous aurez ainsi de réelles interactions avec vos interlocuteurs et cela pourra vous motiver à poursuivre votre journée avec entrain.

Il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui, vous n’êtes pas seuls à travailler de chez vous. On compte de plus en plus d’entrepreneurs freelance, en indépendant. Vous trouverez toujours une solution pour sortir de votre isolement.

Coworking, café, réseaux professionnels, sortez de votre isolement

Il existe des lieux de coworking partout en France, en ville comme à la campagne. Vous pouvez par exemple vous fixer une journée par semaine en tiers-lieu pour sortir de votre maison et être dans un vrai cadre de travail avec des travailleurs à vos cotés. Personnellement, j’embarque régulièrement calepins et ordinateur, et direction un café (avec Wifi bien sûr). Je choisis alors un endroit au calme où je peux travailler tranquillement. Vous pouvez aussi tester les bibliothèques, idéales pour leur calme.

Et n’oubliez pas les réseaux professionnels. Quand vous avez besoin de contacts extérieurs, que l’absence de collègues vous pèse, intégrez un réseau. Vous rencontrerez des entrepreneurs, resterez en mode travail, et nouerez des liens. Vous verrez, vous vous sentirez beaucoup moins seul !

Journées à rallonge

A noter qu’un des pièges du télétravail est l’absence d’horaires… de fin de journée. Comme le lieu de travail est à la maison, on empiète facilement sur sa vie personnelle. Comment ne pas revenir sur l’ordinateur quand on reçoit un contact à 20 heures ou quand on doit finir les factures, les mails, préparer un rendez-vous, une matinée réseau, programmer des publications sur ses réseaux sociaux, anticiper de la création de contenu… La liste ne s’arrêterai pas !

Et là, je vous avoue que c’est le plus dur à gérer pour moi. Vous pouvez par exemple vous fixer une deadline que vous ne dépassez pas. JAMAIS. Votre journée est terminée, savourez, profitez, de votre famille, de vos amis, félicitez-vous pour tout le boulot accompli. Et revenez le lendemain en forme !

Frédérique – Erialla Communication

Faites une pause, même en travaillant à la maison - Erialla Communication, création site internet Auray

2 thoughts to “Allier efficacité et travail à la maison

  • Pascale ETHORE

    Bravo Frédérique,
    Elle est très bien ta newsletter …
    Bonne continuation et belle journée à toi
    Pascale

    Répondre
    • Frédérique

      Bonjour Pascale, un très grand MERCI, cela me fait très plaisir !
      Belle journée à toi !
      Frédérique

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *